Vous vous posez des questions…?

Si je vends mon commerce, pouvez-vous vous charger de toutes les démarches...?

Oui. Notre formation de Juriste et notre expérience de plus de 40 ans dans la profession nous permettent de répondre à l’ensemble des besoins d’une transaction.

Existe-t-il un contrat d’exclusivité...?

Non. Nous travaillons dans le respect et la confiance. Nous n’avons pas la prétention de représenter l’ensemble du marché.

Combien de temps prenez-vous pour trouver un repreneur pour mon commerce...?

Aucune date ne peut vous être donnée. Actuellement, nous avons une moyenne pour les affaires vendues de 120 jours.

Quelles pièces doit-on vous fournir...?

Les 3 derniers bilans de l’entreprise
La copie du bail
La copie de l’autorisation d’exploiter

Et surtout nous raconter l’histoire de ce commerce, ce que vous y avez vécu, et la raison de la remise de votre établissement.

Si je trouve moi-même l’acheteur, pouvez-vous finaliser la vente...?

Oui. Nous pouvons finaliser la vente, établir le contrat de vente, rédiger les courriers adressés à la régie, vérifier l’origine des fonds et vous accompagner pendant toute la procédure. Vendre son commerce doit rester un moment positif dans la vie d’un commerçant.

Est-ce que vous avez la compétence d’évaluer un commerce à vendre...?

Bien entendu. Nous faisons l’expertise et la valorisation de l’établissement à vendre, après l’analyse des pièces comptables, de la visite de l’établissement et de notre connaissance du marché. Ce n’est qu’en cas d’acceptation du vendeur de notre évaluation que nous nous chargeons de la vente de son commerce.

Où se passerait notre premier rendez-vous...?

De préférence dans votre établissement ou à notre agence.

Que dois-je faire pour vous confirmer le mandat de vente...?

Après nos différents entretiens, nous vous ferons parvenir un courrier relevant tous les points de notre accord, que vous signerez comme preuve d’acceptation et dès ce moment-là, nous mettrons tout en œuvre pour vendre votre commerce en sollicitant notre réseau d’acheteurs.

Avant de vous appeler pour une annonce, peut-on vous demander des renseignements...?

Bien sûr, nous sommes à votre entière disposition pour discuter avec vous, de votre projet, de son financement, de sa localisation et de toutes les questions usuelles lors d’un souhait d’acquisition.

En tant qu’agence, défendez-vous les intérêts du vendeur...?

Non, en tant qu’intermédiaire, nous défendons les intérêts du vendeur et de l’acheteur, l’important étant de finaliser la transaction à satisfaction de toutes les parties.

Peut-on trouver de l’aide au financement...?

Oui. L’office de cautionnement cantonal (Fondation d’Aide aux Entreprises – FAE) peut se porter garant pour vous vis-à-vis de votre banque, vous permettant de finaliser votre budget de financement.

Comment est calculé le prix de vente des annonces...?

Le prix de vente est calculé sur des ratios en rapport avec le chiffre d’affaire, les charges, le bénéfice brut, les possibilités d’amortissement, si c’est un achat d’une société ou en nom propre, de sa localisation, etc.

Nous vendons uniquement les établissements qui sont évalués par notre agence. Nous n’acceptons pas de vendre un commerce surévalué.

Dois-je être de nationalité suisse pour acheter un commerce à Genève...?

Non. Les accords bilatéraux permettent aux européens d’acquérir un commerce à Genève.

Combien faut-il de fonds propres pour acheter un restaurant...?

Les montants peuvent varier suivant l’établissement mais un tiers du budget est un montant qui permet d’envisager sereinement un futur achat.

Si un commerce m’intéresse et que je souhaite l’acheter, que faites-vous pour moi...?

Nous vous aidons dans toutes vos démarches jusqu’à la remise des clefs, et même après. Vous ne serez jamais livré à vous-même pendant toute cette procédure. Nous vous accompagnons dans ce moment qui sera certainement pour vous un des plus beau jour de votre vie.

Vous avez d’autres questions…?

Nous sommes à votre écoute…

Notre foire aux questions n’étant pas exhaustive, pour de plus amples renseignements ou pour convenir d’un entretien préalable sans engagement, nous invitons à nous contacter téléphoniquement ou nous écrire.